IMPRIMANTE PHOTO PORTABLE : Top 5 des meilleures imprimantes nomades en 2019

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les imprimantes photos portables gagnent en popularité. Et pour cause: petites, faciles à utiliser, autonomes, voici ce qui caractérise les mini imprimantes photos. Elles sont capables d’imprimer sur des formats allant jusqu’à la taille d’une carte postale pour un coût d’impression maîtrisé. La qualité de tirage qui dépend principalement de la technologie d’impression utilisée en fait plus qu’un simple jouet. Mais il existe maintenant tellement de modèles qu’il est difficile de s’y retrouver.

C’est pourquoi nous avons testé un grand nombre d’imprimantes portables et fait le tri parmi les différentes imprimantes nomades pour vous proposer une sélection des meilleures imprimantes photos portables que nous faisons évoluer au fur à mesure des innovations et des sorties.

Mais avant de s’attaquer à notre comparatif d’imprimantes photos portables, voici ce qu’il faut savoir pour choisir l’imprimante qui vous conviendra le mieux.

 
La référence
La plus stylée
La plus petite
La moins chère
Le côté old school
Tableau canon selphyTableau prynt pocket
Canon Selphy CP1300Prynt PocketPolaroid MintHP Sprocket 200Fujifilm Instax Share SP-3
Taille d'impression10x15 cm5x7,6 cm5x7,6 cm5x7,6 cm6,2x6,2 cm
TechnologieSublimationZero InkZero InkZero InkArgentique
Charge de papier max18 photos10 photos50 photos10 photos10 photos
Autonomie de la batterie54 impressions20 impressions50 impressions10 impressions160 impressions
Tps d'impression1 min30 sec45 sec37 sec15 sec + 3-4 min de dév.
PrixConsulter sur Amazon.frConsulter sur Amazon.frEUR 109,99EUR 129,99EUR 159,99
Note4,4 / 53,9 / 53,6 / 53,5 / 53,3 / 5
Voir le testVoir le testVoir le testVoir le testVoir le test
AcheterAcheterAcheterAcheterAcheter

Qu’est-ce qu’une imprimante photo portable ?

L’alimentation d’une mini imprimante photo

Une imprimante photo portable, comme son nom l’indique, doit avant tout être portable. Qu’est ce qui définit la portabilité ? Selon nous c’est la capacité d’un appareil à être transportable mais surtout à fonctionner de n’importe où.

Vous verrez souvent sur d’autres sites la Kodak Photo Printer Dock apparaitre dans la catégorie des imprimantes portables. Elle est certes facilement transportable – il suffit de voir sa taille pour le comprendre – mais doit obligatoirement être branchée sur une prise de courant pour fonctionner. Quelle est donc l’intérêt de se promener avec une imprimante s’il faut la brancher à chaque fois que l’on veut imprimer une photo ?

Vous l’aurez compris, une imprimante photo portable digne de ce nom doit donc avoir une alimentation autonome. C’est pourquoi elles sont toujours équipées d’une batterie .

batterie d'imprimante portable rechargeable

Les batteries des imprimantes nomades sont rechargeable par câble USB. Le câble est fourni avec l’imprimante et vous pouvez le relier à n’importe quel appareil doté d’un port USB et branché sur secteur pour recharger l’imprimante – typiquement un PC – mais vous pouvez également brancher le câble USB sur un adaptateur.

La recharge de la batterie prend en général 1 heure mais peut aller jusqu’à 3 heures. En général, plus le temps de charge est long, plus la capacité de la batterie l’est aussi.

Recharge usb Fujifilm instax share sp-3

Attention à cette durée de vie justement car si vous souhaitez utiliser votre imprimante toute une journée sans pouvoir la recharger vous risquez de vous retrouver vite limité. Si vous recherchez avant tout l’autonomie, évitez donc la HP Sprocket dont la batterie n’est capable d’imprimer que 10 photos avant de tomber à plat. A l’inverse la Polaroid Mint tiendra jusqu’à 50 tirages quant à la Fujifilm Instax Share SP-3, elle se retrouve loin devant les autres avec une autonomie de 160 impressions.

Et pourquoi ne pas contourner le problème en s’équipant de batteries supplémentaires ? Et bien ce n’est pas si simple puisque la plupart des modèles ne permettent pas l’accès à la batterie sans démonter l’imprimante. Les seuls modèles le permettant sont la Canon Selphy CP1300 et la Fujifilm Instax Share SP-3.

Batterie supplémentaire imprimante portable

La taille de l’imprimante photo

Une imprimante photo portable se doit d’être d’une taille et d’un poids raisonnable pour être facilement transportable. Alors que la majorité des imprimantes nomades sont des imprimantes qui tiennent dans une poche, certains ont fait le choix de proposer des imprimantes un peu plus grandes mais qui proposent des atouts non négligeables. A vous de positionner le curseur qui correspond le mieux à ce que vous souhaitez entre portabilité, taille et qualité d’impression ou encore fonctionnalité.

Une imprimante de poche mesure en moyenne 12cm de long et 2cm de large soit plus petit qu’un smartphone. Cependant elles sont un peu plus épaisses, entre 1,8 et 2,5cm. Nous avons comparé plusieurs modèles sur ce guide des imprimantes de poche.

Taille imprimante photo portable de poche

Comme toutes les imprimantes de poche, la HP Sprocket 200 est moins grande qu’un smartphone.

A l’opposé on trouve la Canon Selphy qui est l’une des plus imposantes et qui mesure 6 cm de haut, 17,8 cm de large pour une profondeur de 13,7 cm. Il est certain qu’elle ne tient pas dans une poche mais sa taille et son poids de 1,13kg permettent tout de même de la déplacer plutôt facilement.

Application mobile canon selphy cp1300

La Canon Selphy, bien plus imposante qu’une imprimante de poche mais tout de même facile à transporter dans un sac.

Le principal intérêt d’une imprimante un peu plus grande c’est la taille d’impression. Avec une imprimante de poche vous obtiendrez un tirage de la taille d’une carte bleue tandis que la Canon Selphy imprime au format carte postale.

Il existe un entre deux avec des modèles inspirés du design des imprimantes de poche mais qui proposent des tailles d’impression un peu plus grandes qu’une carte bleue. Il s’agit notamment de la HP Sprocket Plus et la Lifeprint qui font la même épaisseur que leurs petites sœurs mais qui sont un peu plus larges et longues.

Epaisseur HP Sprocket plus comparé à un smartphone

L’épaisseur d’un smartphone en haut vs la HP Sprocket Plus, l’imprimante photo portable la plus plate du marché.

La connectivité

Toutes les imprimantes portables sont utilisables depuis une application dédiée qu’il faut installer sur votre smartphone. L’appli mobile est d’ailleurs une obligation pour la quasi-totalité des imprimantes portables du marché puisqu’elles ne peuvent être contrôlées autrement.

Album photo impression sur application hp sprocket

C’est ce qui permet aux fabricants de proposer des designs épurés avec pour seul bouton celui de mise en marche et parfois un bouton d’impression.

Une fois l’imprimante connectée à votre smartphone via Bluetooth, vous pourrez choisir d’imprimer n’importe quelle photo stockée sur votre téléphone. Il est souvent possible aussi d’imprimer des photos présentes sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, etc.

Imprimer depuis les réseaux sociaux

Lifeprint propose même son propre réseau social pour partager ses clichés avec amis et famille.

La Canon Selphy CP1300 est la seule à ne pas rendre obligatoire l’utilisation de l’appli pour imprimer. Il est possible de s’y connecter en Wifi depuis son ordinateur, d’y insérer une carte SD ou d’y brancher un disque dur en USB la rendant bien plus flexible.

Si vous possédez un appareil photo Fuji, il est possible de le connecter en USB sur la Fujifilm Instax, ce qui permet de valoriser les adeptes de la marque en leur proposant une fonctionnalité exclusive.

La guerre des imprimantes smartphone pour se démarquer se joue donc principalement sur l’application. Proposer une interface soignée, une navigation intuitive et simple ainsi que la possibilité de personnaliser ses photos permet d’attirer un public jeune capable de prendre tout de suite en main l’appareil.

Personnalisation photo avec l'application mobile

Les applications mobiles sont intuitives et simples à prendre en main.

Même si toutes les applications vont dans ce sens, elles ne sont pas toutes au même niveau. Certaines sont plus belles que d’autres et proposent plus d’options de personnalisation. Malgré tout elles ne sont pas au niveau des applications de retouche dédiées. Si vous êtes adeptes de customisation des photos, mieux vaut passer par une de ces applis avant d’imprimer.

Certaines imprimantes proposent des options inédites sur leur application. La plus notable est l’animation des photos. Lorsque vous visualisez le tirage papier depuis l’appli ouverte sur votre téléphone, celui-ci va prendre vie sous forme d’une petite vidéo associée à la photo. La Lifeprint et la Prynt Pocket offrent toutes les deux cette possibilité digne d’Harry Potter.

Les technologies d’impression

Nous n’allons pas nous étendre longuement sur les méthodes d’impression et toute la technique associée mais les imprimantes nomades sont déclinées selon trois technologies d’impression différentes.

L’impression sans encre

La technologie la plus utilisée par les mini imprimantes photos est l’impression sans encre communément appelée Zink. Nous en parlons longuement dans notre article sur le papier Zink mais dans les grandes lignes sachez que cette technologie n’utilise aucune encre.

Des cristaux de couleurs sont intégrés dans le papier et vont se teinter sous l’effet de la chaleur émise par le rouleau d’impression.

Couche de feuille papier zink

Le papier Zink est composé d’une couche de cristaux cyan, une de magenta, une de jaune et enfin d’une dernière couche de protection.

Avantages :

  • La technologie Zink permet de concevoir des imprimantes plus petites grâce à l’absence de cartouche d’encre.
  • Le temps d’impression est rapide. Comptez en moyenne 45 secondes pour obtenir des photos qui sortent développées et qui peuvent être touchées directement.
  • C’est écologique car l’impression sans encre ne produit pas de déchet.
  • La qualité d’impression est assez bonne même si elle n’est pas au niveau de certaines autres méthodes d’impression.

Inconvénients :

  • Le coût d’impression est un peu élevé. Comptez environ 50 centimes par photo.
  • L’absence de cristaux de couleur noire a pour conséquence des photos qui manquent un peu de profondeur.
  • La taille d’impression est encore assez limitée mais la technologie évolue vite. Aujourd’hui la taille maximale atteint 7,6 x 11,4 cm sur la Lifeprint 3×4,5.

L’impression par sublimation

La sublimation consiste à transformer l’encre contenue sous format solide dans la cartouche en format gazeux pour être projetée sur le papier. C’est le rouleau d’impression qui va se charger de cette transformation en émettant de la chaleur.

Impression par sublimation

Avantages :

  • L’impression par sublimation produit des résultats de meilleure qualité que l’impression Zink, largement au niveau de ce que vous pouvez obtenir sur une borne d’impression en libre-service par exemple.
  • Le coût d’impression est peu élevé. Comptez 31 centimes par photo sur la Canon Selphy. Par contre ce coût est beaucoup plus élevé sur la Kodak Mini.

Inconvénients :

  • Le temps d’impression est plus long que le papier Zink. Il faut en général entre 1min et 1min20, ce qui reste correct en comparaison de la taille d’impression de la Canon Selphy.

L’impression argentique

La seule imprimante portative qui propose des tirages en argentique est la Fujifilm Instax SP-3. Avec l’impression argentique vous obtiendrez des clichés avec une touche rétro qui méritent encore leur place aujourd’hui.

Developpement argentique

Avantages :

  • Le charme de l’ancien avec le format carré et la bordure blanche que propose Fujifilm.

Inconvénients :

  • Coût d’impression élevé. Comptez 1€ la photo.
  • Temps de développement de plusieurs minutes.
  • Qualité d’impression équivalente au papier Zink.

La qualité des tirages d’une imprimante photo portable

La qualité d’impression d’une mini imprimante photo n’est pas équivalente selon la technologie employée. Les photos sur papier Zink et sur argentique manquent de profondeur et de détails même si la qualité générale reste assez bonne.

Certaines imprimantes Zink ont tendance à produire des tirages qui tirent vers le bleu ou vers le rouge. Mais la technologie est encore récente et elle évolue vite. La Polaroid Mint et la HP Sprocket Plus offrent la meilleure qualité avec un respect des couleurs plus poussées que d’autres modèles.

Ajout de brodure type polaroid

L’impression par sublimation procure un résultat de meilleure qualité avec un respect de la colorimétrie plus proche de la réalité et de meilleurs détails. La technologie n’est pas au niveau des imprimantes lasers mais reste tout à fait convenable et concurrence même les imprimantes de buralistes et en libre-service.

Le coût d’une imprimante photo

Le coût d’achat d’une imprimante photo portable peut être trompeur. Si vous avez l’impression de faire une bonne affaire à l’achat, méfiez-vous des frais engendrés par la suite.

Comptez un peu plus d’une centaine d’euros pour vous procurer une imprimante portable. Si vous recherchez une imprimante photo pas chère, orientez-vous vers les Pocket Printers. La Kodak Mini ou la HP Sprocket passent régulièrement sous la barre des 100€. Mais ce coût peut monter jusqu’à 180€ pour la Fujifilm Instax SP-3.

99,99€
in stock
4 new from 99,99€
as of 14 décembre 2019 20 h 01 min
Amazon.fr
Free shipping
115,00€
in stock
7 new from 115,00€
1 used from 102,88€
as of 14 décembre 2019 20 h 01 min
Amazon.fr
Free shipping
159,99€
199,00
in stock
6 new from 156,30€
3 used from 152,27€
as of 14 décembre 2019 20 h 01 min
Amazon.fr
Free shipping

Au-delà du coup initial, la vraie dépense réside dans l’achat des consommables. Sur le long terme l’utilisation d’un mini imprimante photo peut représenter un budget conséquent. Si vous comptez l’utiliser régulièrement, nous vous conseillons de ne pas vous arrêtez au prix initial de l’appareil mais de regarder surtout le coût du papier et de l’encre.

Le prix du papier reste moins cher que sur un Polaroid vintage mais mis bout à bout le prix de l’imprimante en tant que tel n’est plus si important. La Canon Selphy est l’imprimante photo portable qui propose le meilleur coût d’impression, à 31 centimes par photo. A l’inverse, l’imprimante la plus chère est la Lifeprint 3×4,5’ avec un coût unitaire de 1,70€. Si vous prenez 10 photos tous les mois, vous en aurez pour 37,20€ de consommable en une année avec la Canon contre 204€ avec la Lifeprint. De quoi vous acheter une nouvelle imprimante tous les ans…Ça vaut le coup de faire le calcul !

Comparatif des meilleures imprimantes photos portables en 2019

 
La référence
La plus stylée
La plus petite
La moins chère
Le côté old school
Tableau canon selphyTableau prynt pocket
Canon Selphy CP1300Prynt PocketPolaroid MintHP Sprocket 200Fujifilm Instax Share SP-3
Taille d'impression10x15 cm5x7,6 cm5x7,6 cm5x7,6 cm6,2x6,2 cm
TechnologieSublimationZero InkZero InkZero InkArgentique
Charge de papier max18 photos10 photos50 photos10 photos10 photos
Autonomie de la batterie54 impressions20 impressions50 impressions10 impressions160 impressions
Tps d'impression1 min30 sec45 sec37 sec15 sec + 3-4 min de dév.
PrixConsulter sur Amazon.frConsulter sur Amazon.frEUR 109,99EUR 129,99EUR 159,99
Note4,4 / 53,9 / 53,6 / 53,5 / 53,3 / 5
Voir le testVoir le testVoir le testVoir le testVoir le test
AcheterAcheterAcheterAcheterAcheter

Canon Selphy CP1300 : La meilleure imprimante photo portable

Ecran LCD Canon Selphy cp1300Vous l’aurez compris en lisant ce guide, la Canon Selphy ressort du lot à plusieurs titres. C’est la seule imprimante réellement portable capable d’imprimer sur du format 10×15. C’est également la seule pour laquelle l’application mobile n’est pas une obligation. Imprimer depuis une carte SD ou depuis son PC n’est pas possible avec les autres imprimantes photo nomades.

Et en plus la Canon Selphy offre la meilleure qualité d’impression associée au coût par photo le plus faible. Bref, si l’on met de côté sa taille plus imposante que la concurrence, la Canon Selphy est de loin la meilleure imprimante portable.

Voir le test                            Acheter

Prynt Pocket : La plus belle mini imprimante

Design prynt pocket poignée d'appareil photoAvec sa forme de poignée d’appareil photo, la Prynt Pocket a du style et ne ressemble clairement pas à la concurrence. Pas besoin du Bluetooth puisqu’elle se branche directement sur le téléphone et devient alors un réel grip d’appareil avec son bouton de prise directe et son crochet pour dragonne. Cette imprimante qui utilise la technologie Zink sort des tirages au format carte de crédit.

Autre atout de taille, la Prynt Pocket permet à vos tirages de prendre vie en les visualisant depuis l’appli. Dommage qu’elle ne soit pour l’instant que reservée aux iPhone.

Voir le test                            Acheter

Polaroid Mint : L’imprimante portable la plus compacte

Impression smartphone Polaroid mintLa Polaroid Mint est la meilleure imprimante de poche. Elle est belle, son application est complète et intuitive et elle offre la meilleure qualité de tirage sur papier Zink.

Le temps d’impression est dans la moyenne avec 45 secondes et elle est capable de tenir la charge pour imprimer 50 photos. C’est la meilleure batterie sur imprimante de poche.

Et n’ayons pas peur de le dire, il y a aussi la réputation liée à la marque Polaroid qui est chargée d’histoire et précurseur de l’impression instantanée.

Voir le test                            Acheter

HP Sprocket : L’imprimante photo portable pas chère

La HP Sprocket est l’une des imprimantes de poche les plus populaires. Elle a d’ailleurs été déclinée par la marque dans des versions « Plus » et « Studio » qui impriment des formats plus grands. La qualité d’impression n’est pas ce qui se fait de mieux mais son application est très bien faite. La HP Sprocket est surtout intéressante pour son coût puisqu’on peut se la procurer pour moins de 100€. Elle propose également le papier Zink le moins cher du marché.

Voir le test                            Acheter

Fujifilm Instax SP-3 : La plus authentique

La Fujifilm est la seule imprimante portable à imprimer sur du papier argentique. Vous retrouverez le charme de l’ancien avec l’Instax Share. Tandis que le modèle SP-2 imprime sur du format rectangle tandis que la SP-3 imprime sur un format carré. On retrouve les classiques bordures blanches et ce temps d’attente pendant lequel on voit la photo se développer. Malheureusement le coût de fonctionnement de la Fujifilm Instax Share SP-3 en rebutera beaucoup puisqu’il faudra compter 1,70€ par photo.

Voir le test                            Acheter

Share.

Leave A Reply